Vous êtes ici :   Accueil > Dominance
  

Voilà un sujet très très intéressant et qui me tient particulièrement à coeur ! La dominance chez le chien. Il est bon de distinguer deux aspects : la dominance envers un congénère et la dominance envers un humain.

La dominance chien vs chien, donc intraspécifique

Il s’agit donc ici de rapports entre plusieurs chiens. Le terme dominant est souvent employé à mauvais escient. On entend souvent que tel ou tel chien est dominant, comme si c’était un état constant. On confond aussi beaucoup, communication et dominance. Je m’explique, un chien qui grogne est un chien dominant, un chien qui défend sa gamelle est un chien dominant, un chien qui ne s’entend pas avec ses congénères est un chien dominant, et j’en passe… Un chien ne pourra jamais nous faire de grands discours pour nous expliquer ce qu’il ressent et il utilise donc ses propres moyens de communication. Si il grogne il faut se poser la question du pourquoi, si il défend sa gamelle, c’est avec quel chien, des petits, des gros, si il ne s’entend pas avec ses congénères, est-ce de la peur ou de l’agressivité par mauvaise association ?

C’est devenu un mot à la mode j’ai l’impression, un mot qui veut tout et rien dire pour expliquer un comportement qu’on ne comprend pas !

Il y a en effet dans un couple ou une meute de chiens des interactions et certaines manifestations de signes de dominance. Mais un chien sera dominant dans certaines situations et pas dans d’autres, avec tel chien et pas d’autres… Par exemple pour la protection de ressource telle que la protection de la gamelle. Votre chien montre les dents au chien de votre voisin mais va laisser volontiers son repas à la chienne d’un ami. Rex va se montrer fort et sûr de lui face à un Cavalier King Charles mais courbera l’échine face à un Akita. Je ne stigmatise aucune race, c’est un simple moyen d’illustrer mon propos.

Chez moi Akiko a le privilège des places de repos mais Kuma peut l’empêcher de manger d’un simple regard. Si on voit Kuma montrer les dents et déplacer Akiko des yeux en lui interdisant l’accès à la gamelle on va alors dire que Kuma est très dominant ! Par contre si dans la voiture il se cogne contre Akiko, elle va le disputer et lui va s’écraser. Dans ce cas là on dira que c’est Akiko la dominante !

Pour résumer, il faut retenir qu’un chien est dominant pour une situation précise ou pour une ressource précise.

La dominance chien vs humain, donc interspécifique

C’est le propos qui est le plus polémique ! On peut distinguer deux courants de pensée différents, ceux qui pensent que le chien essaye de dominer son maître et ceux qui pensent que la dominance interspécifique n’existe pas.

Beaucoup de gens vont voir des comportementalistes ou cherche sur internet comment régler des problèmes de dominance chez leur chien. Mais qu’est-ce que cela veut dire ? Le chien essayerait tout le temps et à tout prix à nous dominer ? Il serait cet être maléfique qui ne cherche qu’à nous écraser en imposant sa supériorité ? Je pense qu’on inverse les rôles ! C’est la plupart du temps l’homme qui cherche à prendre le pouvoir, à avoir un être sous son contrôle, à vouloir tout décider quitte à écraser ce qu’il y a sur son chemin !

Le chien est un animal social et je pense qu’on ne le répète pas suffisamment ! Il aime vivre en groupe et a un instinct grégaire très fort. Ce qui lui fait plaisir c’est de vivre en harmonie avec ses humains. Pourquoi prendre un chien si on pense qu’il est plein de mauvaises intentions ?

Le courant de pensée qui induit que la dominance interspécifique n’existe pas nous donne comme exemple un troupeau de vaches et un cheval. Nous savons que le cheval est lui aussi un animal qui vit en communauté et a des codes hiérarchiques bien précis. Dans un pré vous avez donc un troupeau de vaches, la chef désire rentrer alors toutes les autres vaches la suivent. Seulement le cheval, lui, reste au pré. Il n’est pas concerné par les codes de dominance des vaches, ce sont deux espèces différentes…

A la maison avec votre chien c’est la même chose ! Il sait très bien que vous n’êtes pas un chien ! D’ailleurs nous ne savons pas super bien communiquer avec eux et nous n’avons pas les mêmes codes (cf article sur le bien et le mal chez le chien). Le chien arrive bien mieux que nous à décoder des attitudes et de petits gestes tels que des clignements d’yeux ou de légers mouvements de tête.  C’est nous qui détenons toutes les ressources dont le chien à besoin, pas besoin de le rabaisser pour qu’il comprenne qu’il est dépendant de nous. Vous ne ferez que lui montrer que vous n’êtes pas un bon leader. Un bon leader n’impose pas, il est suivi de façon volontaire par les autres !

J’ai pensé il y a longtemps que cette dominance chien/humain existait alors j’ai suivi les principes tels que passer une porte avant son chien, manger avant lui, lui interdire le canapé etc. J’ai vite été embêtée par tous ces principes et la relation que je créais avec mon chien ne me convenait pas !

Pour tous ceux qui pensent que le chien cherche à dominer l’homme et qui appliquent certains principes basés sur la dominance, j’ai une question ! Puisque vous vous comportez comme un chef de meute en faisant semblant de manger dans la gamelle de votre chien, en le retournant sur le dos par la peau du cou, pourquoi ne pas lui sentir le derrière quand vous lui dites bonjour ?

Cet article est écrit dans le cadre d’un carnaval d’articles organisé par Primitif Addict. Le thème est donc la dominance, si vous voulez lire d’autres articles sur ce thème, c’est par ici).


Date de création : 28/07/2013 @ 00:30
Dernière modification : 28/07/2013 @ 00:30
Catégorie : §Articles - Articles
Page lue 1633 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !