Vous êtes ici :   Accueil > Hierachie
  

Le chien est un animal qui vit naturellement en meute et l’organisation d’une hiérarchie est obligatoire et nécessaire.
C'est au moment de la puberté que la hiérarchie s’établit. En effet, à partir de l’âge de 6 mois, certains chiens testent l'autorité hiérarchique de leurs maîtres. Si vous n’avez pas déjà instauré les bonnes habitudes pour vous placer en « dominant », c’est le moment de vous affirmer.

 

Le chien dominant

Votre chien vit dans une meute, c’est votre famille. S’il est dominant il se considère comme le chef de meute et se comporte de manière à vous protéger, il vous surveille donc.

Les principaux repères du chien sont divisés en 4 types :

-    La gestion de l’espace : le chien dominant contrôle les allers et venues de chacun, il se place aux endroits stratégiques, ou en hauteur, il vous suit tout le temps… Il peut aussi grogner et vous empêcher d’avoir accès à certaines pièces (exemple du chien dominant qui grogne lorsque Monsieur veut rentrer dans la chambre alors que Madame est déjà couchée). Il contrôle également l’accès des personnes étrangères à la meute (cas du chien qui aboie à l’arrivée d’invités ou de personnes extérieures : facteurs, passants, etc…).

-    L’accès à l’alimentation : le chien dominant mange en 1er, avant tout le monde et quand il le souhaite, il a libre accès à la gamelle et mange devant les autres (cas du chien qui ne veut manger qu’en présence de ses maîtres ou du chien qui mange quelques croquettes puis laisse le reste de sa gamelle pour plus tard…).

-    L’initiative des contacts et des activités : de chien dominant décide de ce qu’il veut faire quand il le veut. C’est le chien qui vient réclamer des caresses, qui vient demander à jouer, qui apporte sa balle pour qu’on lui lance, qui réclame à sortir, etc…

-    L’accès à la sexualité : il s’agit ici de démonstrations à caractère sexuel, le chien qui lève la patte pour uriner chez vous ou qui chevauche un jouet, une peluche devant vous ou qui chevauche votre jambe…

Un chien peut tout à fait être dominant en ne présentant qu’un ou certains de ces caractères.

La dominance chez le chien est à prendre au sérieux car elle peut avoir de graves conséquences : agressivité (grognements, aboiement…) pouvant aller jusqu’à la morsure.

 

Les solutions : les règles de hiérarchie

Comment vous placer en dominant de la meute et replacer votre chien à sa place de dominé ?

Il est important que votre chien comprenne qu’il n’est pas le dominant de la meute mais que c’est vous le maître. Ainsi il sera plus équilibré et moins anxieux, en effet c’est la place de dominant qui est la plus stressante pour un chien.

Si vous avez l’impression que votre chien a déjà pris des prérogatives de dominant il est important de le rééduquer au plus vite et d’effectuer une régression sociale.

Il faut respecter certaines règles et il est important que ces règles soient appliquées par tous les membres de votre famille.

Il faut tout d’abord délimiter son territoire : votre chien doit dormir dans un coin isolé, qui ne se trouve pas dans un lieu de passage (d’où il pourrait contrôler les allers et venues de chacun) et qui ne soit pas ni sur votre lit avec vous, ni même dans votre chambre. Il doit dormir par terre dans son panier qui est à lui, pas en hauteur (le canapé est interdit également donc).

Lorsque vous recevez des personnes chez vous, il faut vous placer en premier pour les accueillir, repousser votre chien s’il se met dans le passage, l’envoyer dans son panier.

Votre chien doit manger après vous, donnez-lui à manger après votre repas et ne lui donnez rien pendant que vous êtes à table. Posez-lui sa gamelle dans un coin de la cuisine et quittez la pièce pendant qu’il mange. Revenez un quart d’heure après pour lui retirer, même s’il n’a pas fini. Votre chien recevra un ou deux repas par jour à heure plus ou moins fixe, quand vous l’aurez décidé, il ne doit surtout pas pouvoir avoir accès à sa gamelle toute la journée.

C’est vous qui devez prendre l'initiative des jeux et des câlins. Votre chien doit comprendre que vous n’êtes pas à sa disposition et que vous ne répondrez pas systématiquement à toutes ses demandes d’attention. N’hésitez pas, par contre, à aller souvent vers lui de votre propre chef.

Si votre chien vous chevauche ou chevauche quelqu'un de votre famille ou un invité, il ne faut surtout pas le laisser faire. Il faut l'interrompre et l'envoyer dans son panier.
Si votre chien a ce comportement avec un objet (peluche, etc...), il ne faut pas qu'il le fasse devant vous, de la même manière il faut l'envoyer dans son panier et quitter la pièce.

 

Il est bien entendu que ces règles sont plus faciles à appliquer dès le début lorsque le chien est jeune. Si votre chien a plus d'un an et qu'il a ce genre de comportement, rien n'est perdu, n'hésitez pas à vous faire aider par un professionnel : votre vétérinaire ou bien un vétérinaire spécialisé dans le comportement que votre vétérinaire vous conseillera.

source





 

 

Partager sur Icone partage sur Facebook

 


Date de création : 15/09/2013 @ 19:23
Dernière modification : 15/09/2013 @ 19:23
Catégorie : §Articles - Articles
Page lue 1457 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !