Vous êtes ici :   Accueil > Les diarrhées aigües chez le chien
  

chien-mange-cracker_200_200.jpg

 

 

Les diarrhées sont très fréquentes chez les chiens. Il est néanmoins important de ne pas les ignorer car l'état de santé d'un chien peut se dégrader rapidement suite à une diarrhée aigüe importante.

Les diarrhées aigües chez le chien se caractérisent par une augmentation de la fréquence et/ou du volume des selles qui sont souvent plus liquides.

Attention ! Le terme de colique est souvent employé à tort pour parler d'une diarrhée. La colique est une douleur perçue au niveau du ventre qui peut être d'origine digestive mais aussi rénale, lombaire, urinaire ou hépatique.

La diarrhée est dite aiguë quand elle vient d'apparaître ou dure depuis quelques jours seulement. Si elle dure depuis plus de trois semaines, cette diarrhée est dite chronique.


Les principaux symptômes

Les symptômes digestifs

Les selles sont émises de façon plus fréquente, ou sont plus volumineuses. Leur aspect est modifié. Les selles sont en effet souvent molles ou liquides ce qui attire l'attention du propriétaire quand il promène son chien.

Dans certains cas, le chien présente aussi des vomissements. On parle alors de gastro-entérite.
Le ventre du chien peut émettre des bruits digestifs anormaux de type gargouillements. Souvent l'animal a également des spasmes digestifs (coliques) et peut avoir le ventre dur.

Les symptômes généraux

Ils ne sont pas toujours présents car ils dépendent de la cause de la diarrhée. Votre chien peut avoir de la fièvre et, de ce fait, être fatigué.
Un chien présentant une diarrhée importante, refuse souvent de s'alimenter, mais il a tendance à boire beaucoup ce qui peut aggraver les vomissements déjà présents.
Si la diarrhée est très importante et dure depuis plusieurs jours, votre chien peut être déshydraté. C'est fréquemment le cas des chiots atteints de fortes diarrhées.

 

Les principales causes des ces diarrhées aiguës

Les changements alimentaires

Le changement brutal du régime alimentaire de votre chien peut entraîner un épisode de diarrhée. Le tube digestif du chien s'adapte beaucoup moins bien que le nôtre à ces brusques changements de nourriture. Si votre chien mange une alimentation équilibrée qui lui convient, il n'est pas utile de changer, bien au contraire. Cette diarrhée dite d'« adaptation » est fréquente chez le chiot lors du sevrage ou lors du changement brutal de son alimentation à son arrivée dans sa nouvelle famille.

Tout changement important dans l'alimentation de votre chien ou votre chiot doit se faire de façon progressive. Cette transition alimentaire est réalisée sur une semaine. Elle consiste à mélanger le nouvel aliment avec l'ancien aliment en diminuant progressivement les quantités de celui-ci au profit du nouvel aliment. La flore intestinale de votre chien s'adapte ainsi au nouvel aliment et votre chien ne présente pas de diarrhée.

Les excès alimentaires

Si votre chien mange trop, ce qui est souvent le cas pendant les fêtes de fin d'année, ou s'il mange des aliments peu digestibles (restes de table, os, lait) il risque de présenter une diarrhée. C'est le cas typique du chiot ou du chien adulte qui boit du lait de vache, même si certains le supportent très bien. Le lait de vache ne convient pas aux chiens (ni même aux chiots) car il ne possède pas les enzymes (lactases) qui lui permettent de le digérer.

De même pour les aliments riches en amidon et pas assez cuits comme les pommes de terre, les féculents, fermentent dans les intestins car le chien n'arrive pas à les digérer et cela provoque également des diarrhées. Les aliments contenant des protéines de mauvaise qualité comme les déchets de viande entraînent aussi des diarrhées très malodorantes par mauvaise digestion de ces protéines. C'est le cas également des aliments industriels de mauvaise qualité préparés avec des viandes riches en cartilages et en os.

Les causes parasitaires

Les parasites du tube digestif sont des facteurs d'irritation de la muqueuse digestive.  Ils peuvent entraîner des diarrhées surtout lorsqu'ils sont nombreux.
Il est donc souhaitable de vermifuger votre chien régulièrement pour éviter ces troubles digestifs : tous les mois jusqu'à 6 mois puis tous les 6 mois (printemps et automne) à l'âge adulte.

Les causes infectieuses

Certains virus comme les rotavirus, les parvovirus, les coronavirus, ainsi que des bactéries comme les salmonelles, les campylobacters sont responsables de troubles digestifs.
Dans certains cas, il existe des vaccins efficaces comme c'est le cas pour la parvovirose ou la maladie de Carré.
Dans d'autres cas, il n'existe pas de prévention contre ces maladies virales ou bactériennes.
En hiver, on constate souvent des épisodes de gastro-entérites virales chez les chiens comme chez les humains d'ailleurs.

Les causes toxiques

Les produits toxiques qui provoquent des diarrhées sont très nombreux. Certaines plantes contiennent des substances irritantes pour le tube digestif, comme par exemple le latex des ficus et le laurier.

 

Le traitement

Le traitement hygiénique

La principale mesure à prendre est une diète de 24 à 48 heures suivant les cas. Ceci permet de laisser la muqueuse intestinale « au repos ».
Le chien doit également boire de l'eau mais en petites quantités à la fois.
La reprise de l'alimentation se fera de façon progressive avec des aliments très digestibles comme du poulet et des carottes cuites. Ces aliments devront être donnés en plusieurs petits repas répartis sur la journée.
Dès que le chien aura des selles moulées, vous pouvez réintroduire son alimentation normale de façon progressive.

Le traitement médical

Suivant la gravité et la cause de la diarrhée, votre vétérinaire prescrira à votre chien différents types de médicaments :

  • les topiques : ils sont souvent appelés pansements intestinaux. Ils sont donnés par la bouche et vont tapisser la paroi du tube digestif, absorber les toxines bactériennes.
  • les régulateurs du transit : ils ne sont utiles que lorsque la diarrhée est sévère pour éviter que l'animal ne continue à avoir des diarrhées profuses.
  • les antibiotiques : ils ne sont pas toujours utiles sauf si le chien présente des symptômes généraux importants, ou s'il s'agit d'une diarrhée d'origine bactérienne. Les antiseptiques intestinaux sont souvent prescrits par le vétérinaire car ils conviennent mieux du fait d'une activité uniquement digestive.
  • la réhydratation : elle est nécessaire dans les diarrhées aigües sévères notamment chez les chiots. La réhydratation peut se faire par voie orale mais dans les cas sévères, une perfusion est nécessaire.
  • le traitement antiparasitaire spécifique : si votre chien n'est pas vermifugé régulièrement, une vermifugation s'avère nécessaire.La diarrhée est une maladie fréquemment rencontrée chez le chien.

Les causes de ces diarrhées sont très nombreuses et le traitement va dépendre des signes cliniques observés par votre vétérinaire et de leur gravité.

En vermifugant régulièrement votre chien et en le vaccinant, vous éviterez certains de ces troubles digestifs.
En donnant une alimentation de bonne qualité à votre chien et en ne modifiant pas brutalement ce régime, vous diminuez également les risques d'apparition de ces diarrhées.

 

Source WINIMO.com


Date de création : 16/12/2013 @ 10:55
Dernière modification : 16/12/2013 @ 11:23
Catégorie : §Articles - Articles
Page lue 1653 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !