Vous êtes ici :   Accueil > Allergie alimentaire du chien
  

 

allergeie-chien_200_200.jpg

 

Votre chien présente des démangeaisons ou des troubles digestifs tels que de la diarrhée ? N'oubliez pas qu'une des causes probables pourrait être une allergie alimentaire. Alors, comment reconnaître une allergie alimentaire, comment savoir à quel aliment votre chien est allergique et surtout comment le traiter ?

Allergie ou intolérance alimentaire ?

Allergie

Le terme « allergie » est souvent mal employé : ne pas supporter un aliment ne signifie pas nécessairement que l’on est allergique !
Il est important de bien préciser ce qu’est exactement une allergie : il s’agit d’une réaction exacerbée du système immunitaire, c’est-à-dire des défenses de l’organisme, vis-à-vis d’un agent extérieur à l’organisme, que l’on nomme « allergène ».
Les allergies alimentaires sont causées par une sensibilisation à des allergènes ingérés à partir de l'alimentation du chien. Les allergènes le plus souvent en cause sont les viandes, surtout le bœuf, les produits laitiers, le poulet, le blé, les œufs, le maïs ou encore le soja. Il existe d'autres aliments qui sont allergènes en plus de ceux mentionnés, et un chien peut être allergique à plus d'un aliment à la fois.
L’allergie alimentaire peut débuter à n’importe quel âge.

Intolérance alimentaire

Il est important de bien faire la différence entre allergie alimentaire et intolérance alimentaire. La principale différence réside dans le caractère « immunologique » de la réaction : l’intolérance alimentaire ne met pas en jeu de mécanisme immunitaire.
L’intolérance alimentaire apparaît lorsqu’il y a inadéquation entre la quantité ou la qualité de l’aliment d’une part, et les capacités digestives de l’animal d’autre part. Cela peut être dû à une quantité ingérée trop importante, à une insuffisance digestive transitoire de l’animal, à une transition alimentaire trop brutale, ou encore à une mauvaise digestibilité de l’aliment.
L’intolérance alimentaire provoque principalement des troubles digestifs.

 

Les symptômes de l’allergie alimentaire

Les troubles induits lors d’hypersensibilité alimentaire sont de deux types :

  • Des troubles cutanés : démangeaisons principalement mais aussi boutons, plaques ainsi que tous les troubles qui découlent du prurit.
  • Des troubles digestifs : diarrhées, flatulences, augmentation du nombre de selles journalières, parfois des vomissements.


L’allergie alimentaire n’est en cause que dans 1 % des affections de la peau chez le chien. Le diagnostic est long et difficile. Pour trouver l'allergène responsable d'une allergie chez un chien, il faut procéder selon un ordre précis.


Le plus difficile : trouver l’allergène responsable !

Après avoir éliminé toutes les autres causes d'allergies (puces, autres parasites, ou encore contact avec des matériaux), le vétérinaire s'orientera alors vers une allergie alimentaire.

Il mettra alors en place une régime d'éviction. Cela consiste à nourrir le chien avec des aliments qu'il n'a jamais ingérés auparavant. Il faudra donc essayer de se remémorer ce que votre chien a pu manger pendant toute sa vie pour trouver une source de protéines (poisson, dinde, œuf, canard) et une source de glucides (pommes de terre, tapioca) qu'il n'a jamais eu l'occasion de manger auparavant.
Ce régime d'éviction doit être réalisé pendant au moins deux mois (mais il faut parfois le faire plus longtemps) afin de voir si cela améliore l'état du chien.

Si c'est le cas, on réintroduit alors progressivement, un par un, des aliments susceptibles d'être responsables des phénomènes allergiques, ceci afin de voir si les symptômes réapparaissent et ainsi trouver l'aliment responsable. Cela s’appelle le test de provocation.

 

Comment traiter l'allergie alimentaire ?

Il est également possible de donner au chien tout de suite un aliment dit « hypoallergénique ». Ces aliments sont élaborés à partir de sources de protéines et de glucides que les chiens n'ont pas l'habitude de manger (et qui sont rarement responsables de phénomènes allergiques) ou à partir d'hydrolysats de protéines (protéines morcelées).
Ces aliments permettent une mise en œuvre plus facile de la gestion de l’allergie alimentaire tout en garantissant un équilibre nutritionnel optimal.
En cas d’allergie alimentaire, il est important de ne pas donner des friandises ou des restes de table car ces aliments peuvent déclencher les manifestations allergiques.

 

Source WINIMO.com


Date de création : 16/12/2013 @ 10:56
Dernière modification : 16/12/2013 @ 11:22
Catégorie : §Articles - Articles
Page lue 1494 fois
Précédent  
  Suivant


Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !